Vous êtes ici : Où manger ?

Où manger ?


Le Wy ?
Le restaurant de La Winery.
Formule bistrot à 14,50 €
Menu à partir de 23 €.
Ouvert le midi, 6j/7 – fermé les lundis.

Tel : 05 56 390 491

Adresse : La Winery Philippe Raoux
Rond-point des Vendangeurs
33460 Arsac-en-Médoc

 

Propre, lumineux, accueillant, service professionnel et de qualité. Le chef a de la ressource. Un excellent rapport qualité – prix.

Le seul inconvénient : il n’est pas central dans la route des vins du Médoc mais il contribue franchement à en déplacer le centre de gravité !

Le Lion d’or
Tel 05.56.58.96.79

Certains adorent, d’autres détestent. C’est un restaurant à l’ancienne : le chef, la vaisselle, la déco, les plats : tout est un peu âgé. Le gros avantage, c’est qu’on y déjeune pour pas trop cher.
En revanche, impossible de ne pas y croiser des touristes : le restaurant a une solide réputation (le Guide Michelin lui décerne même un « bib gourmand », c’est dire…) et d’ailleurs, il n’y en a pas tant que ça de restaurants dans le Médoc.

Le chef : s’il est de bonne humeur, votre heure à table vous laissera un bon souvenir. S’il est d’humeur maussade, il vous donnera presque envie de filer. C’est un peu à pile ou face.

Large choix de vins.

 

La Brasserie du Lac du Relais de Margaux

Restauration en continue de 12h à 22h, 7j/7.

Propre, lumineux, tendance. On vient plus pour le cadre et l’amplitude horaire que pour la carte : non pas qu’elle soit mauvaise, elle est juste neutre, sans surprises, ni bonnes ni mauvaises.

Une belle terrasse ensoleillée qui domine le golf et permet d’apercevoir le fleuve.

Menu du marché à 21 €.

Tel : 05.57.88.38.30

L’Ile Vincent
Le restaurant gastronomique du Relais de Margaux
N’est ouvert que les vendredi et samedi soir

Tel : 05.57.88.38.30

 

Le Saint-Julien
Sur la place centrale de Saint-Julien Beychevelle.
Un endroit formidable. Discret mais exquis, à l’image du chef, Claude Broussard. Les plats que l’on vous sert sont aussi bons que beaux, le service est soigné, l’addition raisonnable. Bref, une table qui mérite bien des éloges.

Le seul « hic » : le restaurant est fermé le dimanche (Ce n’est pas faute de lui avoir dit de choisir un autre jour…)

Tel : 05.56.59.63.87

Café Lavinale :

Une brasserie façon « entre deux guerres », souvent noire de monde donc très bruyante mais sympa néanmoins.

Menu du midi à 14 € du lundi au vendredi, sinon comptez 25 €.

Place Desquet - 33250 Bages
Tél. 05.57.75.00.09
Horaires de service : 12h – 14h30 et 19h30 – 21h30
Fermeture annuelle : du 24 décembre au 1er février inclus.
(Jusqu'au 31 mars : fermé le dimanche soir)

 

Restaurant Cordeillan-Bages
Deux étoiles Michelin, un chef – star : la pépite culinaire du Médoc.
Ambiance zen et feutrée, voire trop. Comme le personnel hyper prévenant et surabondant.
Ces quelques reproches faits, c’est un régale, une expérience culinaire intense et rare.

Il est recommander de réserver longtemps à l’avance.

Ouvert du mercredi au dimanche, sauf le samedi midi.

Prix d’appel le midi en semaine : menu à 90 €.

Tel : 05 56 59 24 24

 

La Maison du Douanier
1 route de By
Tel : 05.56.41.35.25

Une adresse agréable en bordure d’estuaire : les eaux sombres de la Gironde et le vent frais qui y souffle parfois donnent à l’endroit un romantisme à la Chateaubriand fort contagieux.
C’est sans doute ce qui a fixé là ce couple d’anciens producteurs  - réalisateurs du cinéma.

Spécialités locales, particulièrement la « lamproie à la bordelaise ».
Fermeture : le mardi toute l’année et le lundi aussi en basse saison (octobre à mars inclus)

Menu à 27, 35 et 65 €

 

L’Auberge des Grands Vins
A Macau
Tel : 05.57.88.92.70

Menu enfant : 9 €
Menus à 13 et 17 € le midi en semaine, et 20 et 29,50 € le soir, les week-ends et jours fériés.
Un nom aussi attirant dans une commune cernée de grands vignobles de renom, ça donne envie, normal.
Expérience faite, c’est le côté pantagruélique des portions qui laisse le meilleur souvenir. La décoration du bar laissant également un autre souvenir : c’est peint avec le goût d’un camion d’un routier ou d’un stand de fête foraine.

Bref, un restaurant fonctionnel : on y vient pour se restaurer, point barre.

De la terrasse, on peut voir passer les trains qui desservent le Médoc : eux aussi sont assortis au restaurant par ce côté « vintage » des vieux corails autotractés à gasoil.

La carte fait la part belle aux grillades : la cheminée est dans la salle.

Notre coup de cœur : la salade « camembert entier braisé au feu de bois ». Elle fait entrée, plat et dessert à elle toute seule.

Le Savoie

Dans le centre de Margaux, place Trémoille
Tel : 05.57.88.31.76
Deux fourchettes dans le Guide Michelin.
Très belle carte des vins.

 

Comment diable un restaurant dans le Médoc, et plus précisément au centre de Margaux peut-il s’appeler ainsi ? C’est un mystère. L’équipe qui vous sert a sûrement une réponse mais est-ce la raison authentique ou la légende ? Allez savoir.

Toujours est-il qu’avec son nom improbable, le Savoie a fait son trou à Margaux et sa réputation s’étend bien au-delà. Le célèbre petit guide rouge  lui accorde même quelques éloges.

Selon votre humeur et la météo, vous pourrez vous installer en salle, en terrasse à ciel ouvert devant le restaurant ou en terrasse couverte dans la cour fleurie à l’arrière.

Service et décoration soignés et stylés mais sans excès.

La carte fait la part belle aux spécialités aquitaines : poissons de mer et de rivière – avec l’inénarrable « lamproie à la bordelaise », coquillages et crustacés, caviar d’Aquitaine, canard gras sous toutes ses formes, asperges du blayais, piments d’Espelette, fromage « brebis » des Pyrénées et sa confiture de cerises,… Le choix est bel et bon.

Menus à 12, 15 ou 18 € les midis en semaine, à 28, 38, 65 et 88 € le reste du temps.

Notre coup de cœur : le dessert « Délice de figues façon Saint-Emilion ».

 

Le Pavillon de Margaux
Ce restaurant se situe juste à l’entrée de Margaux, là où la route fait une chicane gauche.
Sa terrasse est particulièrement agréable aux beaux jours. Tout comme la véranda, elle offre un magnifique panorama sur le vignoble.
Service discret et soigné.
Olivier Kedzior, le chef de cuisine vous sert une cuisine gastronomique légère et originale à des tarifs parfaitement raisonnables.
La carte des vins fait naturellement la part belle aux productions locales, ce qui n’est pas désagréable.

Menus : 34, 44, 90 et 125 €
Leur formule « Bistrot » à 14 € (entrée + plat ou plat + dessert) ou 21 € (entrée + plat + dessert + 1 verre de vin + 1 café) est sans doute le meilleur rapport qualité – prix de Margaux.

www.pavillonmargaux.com
tel : 05.57.88.77.54
3, rue George Mandel
33460 Margaux

Restaurants des quais à Pauillac
Il y en plusieurs, sans doute de quoi satisfaire tout le monde. Ou personne.

Le café le moins cher : Hôtel Yachting. Il serait mieux baptisé « Les vieilles et le chat » : il faut profiter de cet ensemble désormais rarissime avant qu’il ne disparaisse ! (Il paraît qu’il fait aussi hôtel. Pour les amateurs d’ambiances décalées…)

Lieu de pique-nique :
A Pauillac, entre la Maison des Vins de Pauillac et le port de plaisance, il y a quelques tables de pique-nique.

 
 
 

Le vin chinois, un nouveau concurrent pour le vin français ?

«
Le titre du reportage de l’émission « C’est Notre Affaire [...] »
16.02.2010

Anabelle Cruse-Bardinet, la belle dame de Corbin et ses vins de Saint-Emilion

«
Corbin, c’est un des «lieux-dits» de Saint Emilion, à [...] »
14.10.2009

Vincent Mulliez : « Le vin de Château Belle-Vue a quelque chose de plus à dire »

«
Depuis 2004, le Château Belle-Vue et son vignoble de 10 hectares en appellation [...] »
29.10.2009

Prix national de l’Oenotourisme : candidature à déposer dès maintenant !

« Paul Dubrule, Président du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme, a présenté [...] »
15.06.2009

Marketing : des icônes gays et une vie magnifique pour le rosé d'Anjou à l'export

« Le rosé d'Anjou conjugue sponsoring et campagnes de promotion pour séduire ses publics, [...] »
15.06.2009

Cable, satellite et Web-tv : le vin "vu à la télé"

«
Il est loin le temps de l'ORTF. La télévision a bien changé [...] »
14.10.2009