Vous êtes ici : Circuits et itinéraires > Médoc > Grands crus

Le circuit Les grands crus


Ah ! Les grands crus classés de Bordeaux.

On a beau ne pas avoir les moyens de se les offrir, y être globalement moins bien reçu que dans toute autre domaine viticole et savoir que le classement date de 1855 et que son critère était - déjà  - les prix de vente et non la qualité, il n'empêche, on veut les visiter.


Et oui, car les grands crus de 1855 portent avec eux la part de rêve, de poésie, d'histoire, de nostalgie, bref, de passion. Et la passion est bien un des moteurs de l'humanité en général et de chacun d'entre nous en particulier.

Et puis, le bon sens commercial aidant le bon goà»t, ces crus classés de 1855, s'ils étaient les plus chers en leur temps, n'étaient sans doute pas loin d'être les meilleurs. Et s'ils ne l'étaient, ils le sont devenus : les plus grands investisseurs ont investi massivement dans ces crus classés, au plus grand bénéfice de leur portefeuille mais aussi des amateurs que nous sommes.

Enfin, fouler au pied le perron d'un château, un verre du dernier millésime à  la main, n'est-ce pas déjà  s'approprier une parcelle de ce cru ?

Voici donc une suggestion de parcours pour s'approprier le temps d'une journée les légendes vivantes du Médoc. Les « crus classés » sont au nombre de soixante, il n'est donc pas envisageable de les visiter tous dans la même journée.  Le choix - forcément arbitraire - s'est porté sur certains d'entre eux pour la qualité de leur accueil voire pour leur notoriété (particulièrement les 1ers crus classés).

Château du Tertre
Cinquième Cru Classé en 1855

Voici une des stars du Médoc. Le château du Tertre est caractéristique de ces grands châteaux dans lesquels sont investis des fortunes. Un de ces châteaux « où l'on fait du vin avec de l'argent » par opposition à  ceux qui « font de l'argent avec leur vin ».

S'il est vrai que des investissements colossaux sont faits dans certains crus classés du Médoc - et particulièrement en appellation Margaux et Pauillac, il n'en demeure pas moins que les vins qui y sont produits sont de pures bijoux à  déguster. Et ces investisseurs n'étant pas forcément uniquement philanthropes, on peut imaginer aisément que leurs investissements sont rentables, voire très rentables.

La visite de cette propriété permet d'apprécier l'art de faire un grand cru : sol et sous-sol exceptionnels, soins hyper méticuleux apportés à  la vigne puis à  la récolte, travail par gravité, barriques neuves de bois de chêne français, etc.

Ce que vous ne verrez jamais dans une telle propriété, c'est le propriétaire. Mais qu'importe, le vin est tellement bon et la propriété tellement belle.

Itinéraire de la Winery au Château du Tertre :
Au rond-point de sortie de La Winery, prenez en face, direction « Linas » A 200 mètres, à  la 1ère intersection, continuer tout droit (et non à  gauche), suivi la route qui zigzague dans un petit bois jusqu'à  un stop. Prenez à  droite, vous arrivez dans Arsac. Suivez la direction « Margaux ». A la sortie d'Arsac, après un virage assez traître, le château d'Arsac se dresse à  votre droite, au sommet de sa colline de graves magnifiques. (En arrivant dans ce sens, le fléchage n'est pas parfait : notez bien que l'entrée est à  50 mètres, au niveau d'une palissade en bois.)

Contact : www.chateaudutertre.fr | Tel : 05.57.88.52.52 / 06.87.78.81.02
Visites sur réservation du lundi au samedi de novembre à  avril et 7j/7 de mai à  octobre.
Tarif : 6 € pour 1 vin dégusté (le grand cru classé) et 7 € pour deux vins.

Château Giscours :
Troisième Cru Classé en 1855
Une propriété magnifique, un parc grandiose de 80 hectares. Des vignes à  perte de vue sur un sol de graves très représentatif du Médoc.
Visite et dégustation d'un grand cru classé de Margaux.
Sur place, possibilité de randonnées dans les vignes avec une poussette ou des petits enfants depuis le parking de la propriété.


Ouvert 7j/7 de mars à  novembre (fermé le dimanche de décembre à  février)
Tarif : 7 € / personne avec dégustation de 2 vins.
Gratuit pour les enfants  
Visites sur réservation. Il y a des chevaux dans le pré qui longe le parking.

Contact : www.chateau-giscours.fr | Tel : 05.57.97.09.09
GPS : Labarde  - 33460 Margaux

 

Château Prieuré-Lichine
Quatrième Cru Classé en 1855

Le château Prieuré-Lichine est un des châteaux de Margaux des plus agréables à  visiter : larges amplitudes horaires, peu de jours de fermetures, un circuit de visite travaillé et pédagogique, un corps de logis ancien et meublé jouxtant un chai moderne et design, une boutique bien achalandée. Bref, l'idéal pour visiter un cru classé de Margaux.
Contact : www.prieure-lichine.fr | Tel : 05.57.88.36.28
GPS : rue de la 5ème République, Cantenac - Margaux

Visites du lundi au samedi, de 9h00 à  17h30.
Tarif : 6 € avec la dégustation.

Château d'Issan
Troisième Cru Classé en 1855

Il se trouve de l'autre cà´té de la route, on aperçoit le porche d'entrée de la propriété en retrait de quelques dizaines de mètres.

Une allée bordée d'arbres magnifiques, un vrai château, malheureusement pour nous non visitable car habité, des chais anciens avec en particulier une très belle voà»te en bois en forme de navire retournée.

Contact : www.château-issan.com | Tel : 05.57.88.35.91
Visites gratuites sur rendez-vous, du lundi au vendredi, de 10h à  16h

Château Margaux
Premier Cru Classé en 1855

Le plus réputé des châteaux de Margaux !
Il n'est malheureusement pas facilement visitable mais son allée arborée bordée de platanes au moins centenaires est très agréable. En s'avançant, on distingue les grilles de château et la belle bâtisse. L'ensemble a un faux air de plantation de la Louisiane.

Pour ceux qui le souhaitent, la route qui passe devant la propriété descend en pente douce vers les berges de la Garonne. La promenade est agréable - le trafic de voitures est quais nul - et permet entre autre de visualiser la limite vigne / pâturage : brutalement, la vigne s'arrête et laisse la place à  terrains riches d'alluvions fluviales couvert d'herbe grasse ou paissent vaches ou chevaux.

Pour visiter Château Margaux, il faut en faire la demande longtemps (très longtemps) à  l'avance, se souvenir qu'on ne déguste pas sur place et enfin tenir compte des fermetures : les week-ends, les jours fériés, en aoà»t et pendant les vendanges. A part cela, c'est ouvert et gratuit. Bref, au prix de la bouteille, on connaît des adresses bien plus recommandables !
Contact : www.chateau-margaux.com | Tel : 05.57.88.83.83

 

Margaux
La petite ville de Margaux a moins de charme que les châteaux qui l'entoure. Elle mérite néanmoins une étape, tout au moins la rue principale, la D2. Sur quelques centaines de mètres, on y trouve les châteaux ou les chais de quelques crus de renoms : Durfort-Vivens, Malescot - Saint-Exupéry, Marquis d'Alesme.

En effet, si l'appellation Margaux ne représente que 10% du Médoc, elle accueille le tiers des crus classés. Chaque mètre carré est donc optimisé au profit de la vigne.

En sortant du bourg de Margaux en direction de Pauillac, sur votre droite, vous pouvez apercevoir le 2nd cru « Château Lascombes ».

 

Château Beychevelle
Quatrième Cru Classé en 1855

Voici une autre réalité du vignoble médocain : les châteaux viticoles peuvent également être des palais magnifiques. Ainsi le château Beychevelle est-il également appelé « le Versailles du Médoc ».

Ce château est un incontournable dans le Médoc, tant par sa beauté que par la qualité de ses vins ou la richesse de son histoire.

En contemplant les jardins à  la française impeccablement entretenus, on accepte volontiers l'histoire qui reflète la puissance de ses seigneurs. « Beychevelle » vient de « baisse voile » : tous les navires qui remontaient le fleuve en direction de Bordeaux, où à  l'inverse gagnaient le large, devaient, en passant devant le château baisser leurs voiles, en signe d'allégeance.
Contact : www.beychevelle.com
Visites sans dégustation : gratuite (l'après-midi à  16h00)
Visite avec dégustation : 6 € (le matin à  10h00)

Sur réservation uniquement : tel : 05.56.73.20.70 ou mdv@beychevelle.com

 

Route des châteaux :
A la sortie du village, on aperçoit très bien le fleuve par-dessus les vignes mais il est difficile de s‘arrêter à  cet endroit là .

Continuez sur la « route des châteaux ». Vous croiserez ou apercevrez de très nombreux châteaux « classés » :

- les trois crus « Léoville » : Léoville Barton, Léoville Poyferré et Léoville Las Cases,

- la tour qui figure sur les étiquettes du Château Latour,

- les deux crus jumeaux : les châteaux Pichon Longueville « Baron » et Pichon Longueville Comtesse de Lalande ;

 

Vous arrivez alors à  Pauillac.

 

Château Pichon-Longueville
Second Cru Classé en 1855

Difficile de ne pas le voir. Situé juste en bordure de route, le château 18ème et le plan d'eau ne sont néanmoins que la partie ‘visible' de la propriété. Le plus impressionnant est sous vos pieds : une cuverie circulaire et un chais à  barriques, tous deux souterrains et immenses, véritables cathédrales dédiées au vin.

Et c'est peut être cela qui gène : tout est fait pour en « mettre plein la vue ». Cette débauche de moyens a eu un prix : l'âme du château a disparu.

Une visite à  réserver pour les amateurs de grandiloquent ou les passionnés du béton armé.

Un seul intérêt : il est ouvert tous les jours, y compris les dimanches et les jours fériés.
Contact : www.pichonlongueville.com | tel : 05.56.73.17.17
Visites dégustation tous les jours sur rendez-vous.
Tarif : 6 € / personne avec une dégustation de trois vins.

 

Château Lynch-Bages
Cinquième Cru Classé en 1855

Le château Lynch Bages possède un des plus grands vignoble de Pauillac : près de 90 hectares de vignes. Il fait parti de ses très nombreux châteaux bordelais à  avoir été mis en valeur par des irlandais, en particulier par les Irlandais qui s'étaient soulevés contre l'Angleterre et qui dure fuir leur île après leur défaite à  la fin du 17èlme siècle. Dans le Médoc, on trouve une quinzaine de ces châteaux « irlandais »,  parmi lesquels les crus classés Lynch-Bages et Lynch-Moussas, Pichon-Longueville (A.O.C Pauillac), Léoville-Barton, Langoa-Barton, Ducru-Beaucaillou (A.O.C Saint-Julien), Kirwan, Boyd-Cantenac, Dauzac, Giscours et du Tertre (A.O.C Margaux).

Horaires : 9h30 - 13H / 14h - 18h30.
Tarif : 8 €/personne avec deux vins dégustés.
Gratuit pour les enfants ne dégustant pas.

Contact : www.lynchbages.com | Tel : 05.56.73.24.00
GPS : Bages, Pauillac (33250)

 

Pour continuer le route des vins, prenez la direction « Saint-Estèphe ». après avoir dépassé Pauillac, vous apercevrez sur votre droite Mouton Rothschild puis un peu plus loin Lafitte Rothschild. Enfin, pour les amateurs, vous pouvez pousser jusqu'à  Saint-Estèphe, dont la propriété la plus emblématique est « Cos d'Estournel ».

 

Mouton Rothschild :
Premier Cru Classé en 1855

Mouton Rothschild est un peu à  part dans les crus classés de 1855. Il n'était classé que comme « 2nd cru classé », derrière les quatre « 1ers crus classés » qu'était les châteaux Haut-Brion, Latour, Margaux et Lafite-Rothschild. Son propriétaire en pris ombrage et n'eut de cesse de réclamer une modification du classement. Il fut finalement décidé de réviser le classement pour les 60 crus, classe après classe en commençant par la 1ère. En 1973, Mouton devient  enfin 1er cru classé. La révision du classement aurait du continuer, il n'en fut rien : elle s'arrêta là . L'objectif du Baron Philippe de Rothschild était néanmoins atteint, c'était bien là  l'essentiel.

Contact : www.bpdr.com | Tel : 05.56.73.21.29
Visites sur réservation, du lundi au vendredi. 16 € / personne pour la visite incluant une dégustation à  la barrique.

 

Lafite Rothschild :
Premier Cru Classé en 1855

Visiter Lafite Rothschild est un vrai plaisir pour l'amateur : la propriété est belle, les vins exceptionnels, l'accueil attentionné. Ici, vous n'aurez pas l'impression de n'être qu'un touriste de plus. Votre guide prendra le temps qu'il faut pour vous faire découvrir la propriété.

Le clou de la visite est sans conteste le chai à  barriques circulaire, tel un temple souterrain, dessiné par l'architecte Ricardo Bofill. Il peut accueillir jusqu'à  2200 barriques.

Contact : www.lafite.com | Tel : 05 56 59 26 83
Visites gratuites sur rendez-vous du lundi au vendredi à  14h00 et 15h30 (max 15 participants par visite). Il est conseillé de réserver très longtemps à  l'avance, surtout pour les visites estivales.

 

Cos d'Estournel :

Voici un cru qui est non seulement exceptionnel par ses vins exceptionnels mais également par son ‘look' inattendu.
Son ancien propriétaire, Louis Gaspard d'Estournel lui donna son visage actuel. Ayant hérité de quelques vignes près du village de Cos, il étend rapidement la renommée de sa propriété et de ses vins, lesquels s'exportent jusqu'aux Indes. Pour célébrer ses conquêtes lointaines, il fait surmonter ses chais de pagodes exotiques, donna à  Cos son aspect incroyable de temple indien.

Contact : www.cosestournel.com | Tel : 05 56 73 15 50
Visites interrompues pour travaux depuis près de deux ans. Reprise cet été (en théorie).

Pour terminer cette route des grands crus, nous ne pouvons que vous suggérer le seul endroit du Médoc où vous pourrez déguster simultanément un ou plusieurs grands crus classés du Médoc, et sans vous ruiner qui plus est.

 

LA WINERY

Bienvenu à  La Winery, un site touristique entièrement dédié au vin. Dans un décor avant-gardiste, vous pourrez à  votre convenance :

- vous initier à  la dégustation en aveugle,

- prendre un verre au bar à  vin,

- déjeuner au restaurant,

- acheter vos vins parmi quelques milliers de référence, soit le plus large choix du Médoc, voire du bordelais.

L'origine de La Winery :
Une des problématiques des vignerons est de faire connaître et vendre leurs vins. Philippe Raoux a donc créé, il y a plusieurs décennies une entreprise de négoce par correspondance avec tous les outils classiques de la vente par correspondance : catalogue papier, courriers promotionnels et de fidélisation, promos et remises, etc.

Ce mode de commercialisation vieillissant, il décide d'innover, toujours dans le but de faire découvrir ses vins pour mieux les vendre. Ainsi naquît la Winery, complexe oenotouristique dédié aux vins. Ici, on peut s'initier à  la dégustation, choisir de déguster un verre de vin parmi un large choix de crus, apprécier le plaisir des accords mets-vins au restaurant Le Why et enfin acheter des vins du monde entier dans la boutique, une des caves les mieux achalandées du Médoc.

 

Signe Œnologique:
Le signe oenologique est un atelier de dégustation de vins à  l'aveugle. Il se décline en plusieurs versions, dont une, « Terroirs et crus », constituée de grands vins uniquement. A l'issue de la dégustation, il sera déterminé votre profil d'amateur et un livret de cave vous sera remis.

Durée de la séance :
Horaires : 11h - 15h - 17h
Tarif : à  partir de 17 € / personne pour 6 vins dégustés en aveugle

Contact : www.lawinery.fr | Tel : 05.56.39.04.90
Horaires : 10h - 19h - Ouvert du mardi au dimanche toute l'année
GPS : Rond-point des vendangeurs - 33460 Arsac en Médoc

 
 
 

Marketing : des icônes gays et une vie magnifique pour le rosé d'Anjou à l'export

« Le rosé d'Anjou conjugue sponsoring et campagnes de promotion pour séduire ses publics, [...] »
15.06.2009

Terredevins.com

« Le Groupe Sud Ouest et le site Vitisphere [...] »
23.06.2009

Loire : du sancerre et du crottin de Chavignol pour produire de l'électricité

« Holding Verte, société pionnière spécialisée dans le biogaz s'intéresse [...] »
19.12.2011

Prix national de l’Oenotourisme : candidature à déposer dès maintenant !

« Paul Dubrule, Président du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme, a présenté [...] »
15.06.2009

Marketing : des icônes gays et une vie magnifique pour le rosé d'Anjou à l'export

« Le rosé d'Anjou conjugue sponsoring et campagnes de promotion pour séduire ses publics, [...] »
15.06.2009

Les vins de Bordeaux jouent Carte sur table à Paris

« Trop cher pour être appréciés ? Les vins de Bordeaux lancent pendant un mois l'opération [...] »
02.12.2011